Denis Larouche A.O.C.A.

Alumnus of the Ontario College of Art & Design

Paysages quantiques - Quantic Landscapes   

  Événements à venir

  Upcoming Events

@
Start Biography Artist's Statement E-Mail Options
Début Biographie Démarche artistique Courriel Options

 

Un Hommage à Hubert Reeves  -  An Homage to Hubert Reeves

 

 

Nebulae (Spallation no 1) - 2014

Huile et fusain sur toile, 30" x 60"

 

Dans les nébuleuses, des atomes de carbone ou d'oxygène sont littéralement cassé lorsque frappées par des particules de haute énergie (voyageant à très haute vitesse) à travers l'espace. Une sorte de fission naturelle, un peu comme dans une partie de billard. Ceci produit des atomes plus légers, de lithium, de béryllium ou de bore. D'hélium aussi. C'est ce que montre les formules sur les tableaux. Hubert Reeves a fait beaucoup  de recherche en la matière.

 

Le rouge représente ici l'hydrogène (l'élément le plus abondant dans l'univers) et le noir, le carbone. La zone claire représente ces éléments plus légers résultant de ces spallations (fragmentations).

 

Mes remerciements au Dr Sylvie Vauclair, astrophysicienne, Observatoire Midi-Pyrénées, France,

pour la vérification des formules.

 

 

Nebulae (Spallation no 1) - 2014

Oil and charcoal on canvas, 30" x 60"

 

This series is based on a phenomenon called Cosmic Spallation. It is a theory developed to explain the formation of light elements such as lithium, beryllium and boron, too fragile to form in the violent heart of stars. According to the theory, in the vast cosmic clouds that are the nebulae, atoms of carbon or oxygen are hit and broken by fast moving particles (mostly protons), into smaller nuclei. Much like when one breaks at pool.

 

So the paintings represent vast clouds of hydrogen (in red), and carbon (in black), with an area of fragmented particles at the bottom.

 

My thanks to Dr Sylvie Vauclair, astrophysicist, Midi-Pyrénées Observatory, France,

for verifying the formulas.

 

 

 

Nebulae (Spallation no 2) - 2014

Huile et fusain sur toile, 24" x 40"

 

La formule de gauche figure sur les tableaux 1 et 2 et représente un atome d'oxygène qui absorbe un proton (p+) pour ensuite se diviser en lithium et en hélium

 

La formule de droite est inscrite sur la toile no 4 et montre la même formule, pour un atome de carbone. Il est fascinant de penser que le lithium de nos piles électriques, s'est peut-être formé dans un vaste nuage de gaz et de poussière à partir duquel s'est formé notre soleil, puis la Terre, il y a des milliards d'années.

 

Nebulae (Spallation no 2) - 2014

Oil and charcoal on canvas, 24" x 40"

 

The formula on the left is on paintings 1 and 2, and shows an oxygen atom absorbing a proton, then splitting into lithium and helium.

 

The formula on the right is on painting no 4, and shows the same process, but for a carbon atom. It is fascinating to think that our little lithium batteries use an element formed in some distant cloud of gas and dust, from which our Sun and the Earth were formed, billions of years ago.

 

 

 

Nebulae (Spallation no 3) - 2014

Huile et fusain sur toile, 24" x 48"

Nebulae (Spallation no 3) - 2014

Oil and charcoal on canvas, 24" x 48"

 

Nebulae (Spallation no 4) - 2014

Huile et fusain sur toile, 36" x 30"

Nebulae (Spallation no 4) - 2014

Oil and charcoal on canvas, 36" x 30"

 

Nebulae (Spallation no 5) - 2014

Huile et fusain sur toile, 36" x 30"

Nebulae (Spallation no 5) - 2014

Oil and charcoal on canvas, 36" x 30"